201308_12

Cinq scientifiques ont pris place dans le sous-marin, deux femmes et trois hommes. Ils n’ont rien senti de particulier quand leur équipage a été miniaturisé, ni quand la seringue les a aspirés, ni quand le piston les a propulsés à travers l’artère fémorale. Une fois là, par contre, ils ont craint un instant que leurs moteurs à propulsion électronucléaire ne soient suffisants pour que le sous-marin se joue du courant. Mais leur pilote est un pro. Il a su attendre que les bouillons se calment pour reprendre la main et que le voyage commence.
À eux l’aventure ! À eux la découverte ! Premier objectif : le foie. Qui n’a pas rêvé de visiter un foie ? Le pancréas sera à suivre. L’estomac. Le cœur. Le cerveau… Ils feront tous les organes avec l’espoir de ne pas se faire rejeter par un banal hoquet ou être absorbés dans un étron qui les emporterait inexorablement vers leur perte. Il n’est pour l’instant pas question de ça. Ils écarquillent les yeux. Ce qu’ils voient à travers les hublots est si extraordinaire ! Oui, extraordinaire. Ils n’ont guère d’autres mots et, à la réflexion, préfèrent savourer le spectacle en silence. Dans leur casque, leurs suiveurs s’inquiètent. Ont-ils le mal des artères ?
— Tout va bien !
Les voilà rassurés. Et maintenant ? Le sous-marin avance à petite vitesse. Une lipoprotéine chargée de cholestérol croise leur route. C’est extraordinaire ! N’est-ce pas ?

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 201308_12

  1. Cyrille dit :

    Je replonge dans le film de Richard Fleischer « Le voyage fantastique » en 1966 grâce à ces quelques lignes !
    Merci pour la petite madeleine !
    😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *