201308_04

Si j’étais une fleur, je serais une marguerite. Si j’étais une couleur, ce serait le rouge. Si j’étais un fruit, je serais un abricot. Si j’étais une saison, je serais le printemps. Si j’étais un animal, je serais un chat de gouttière, avec un peu de saleté sur le bout des moustaches et une oreille cassée. Si j’étais un phénomène naturel, je serais une goutte de rosée dans le petit matin. Si j’étais un sport, je serais le judo, forcément. Le judo. Si j’étais un chiffre, je serais le nombre vingt-deux ; et si j’étais un nombre, je serais le chiffre trois. Si j’étais une boisson, je serais un café frappé. Si j’étais un mot, je serais tout un dictionnaire, un énorme dictionnaire, en dix volumes, vingt, trente ! Si j’étais un instrument de musique, je serais une flûte traversière. Si j’étais un insecte, je serais une mouche. Si j’étais un paysage, je serais une garrigue à flanc de coteau qui descend jusqu’à une rivière que l’on passe à guet et déborde au premier orage. Si j’étais un oiseau, je serais une hirondelle. Si j’étais un arbre, je serais un olivier. Si j’étais un objet, je serais en révolte ! Si j’étais un endroit du corps, je serais une vulve. Si j’étais un bijou, je serais une émeraude. Si j’étais un légume, je serais un champ de haricots verts. Si j’étais un des quatre éléments, je serais la brise qui rafraîchit ou réchauffe selon les saisons. Si j’étais un parfum, je serais vanille. Si j’étais un tissu, je serais du velours pourpre comme un siège de théâtre. Si j’étais un proverbe, je partirais à point. Si j’étais un verbe, je serais le verbe aimer. Aimer. Aimer. Aimer…

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 201308_04

  1. Petit Mouton dit :

    Ma Cécylou, c’est comme moi, aimer est mon verbe préféré, qui serait moi si c’était un petit mouton.
    Petit Mouton qui t’aiiiiiiiiiiiime !

  2. Sonatehome dit :

    Un peu comme Edith Piaf qui chantait « sans amour, on est rien du tout ». Et je suis bien d’accord là dessus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *