201207_05

Vous voyez ce que je vois ?
Là, oui. Juste là ? Tout en bas, à mes pieds.
C’est lui !
N’est-il pas beau, notre escargot ?
Ah ! l’escargot. Le grand. L’unique. Celui qui veut toujours qu’on le dise beau. Et pas qu’une fois. Il le mérite, sans doute. Alors, ne nous en privons pas. Faisons-lui plaisir. Pourquoi pas ?
Tu es beau, l’escargot. Beau. À mes pieds. Beau.
Vous pensez peut-être que j’exagère et je devrais plutôt vous parler de moi. Vous estimez mal la situation. De qui je parle, d’après vous, quand je vous dis de regarder l’escargot, de vous souvenir de sa beauté, de le porter aux nues ?
Il a quelque chose de si particulier. Ne trouvez-vous pas ?
Vous hésitez ? Non. Ne me dites pas que vous ne pouvez pas vous prononcer parce qu’il serait absent de l’image. Il est là. Concentrez-vous un peu. Regardez bien. Il y est.
Moi, en tout cas, je le vois. Et vous, je sais, vous ne voyez finalement que moi.
Merci, l’escargot. Tu es trop beau.

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 201207_05

  1. Isabelle dit :

    Ouiii, je l’ai vu, toujours aussi beau !

  2. Temperance dit :

    Dans un commentaire précédent, je faisais l’éloge du bel escargot.
    Aujourd’hui, échec et mat !! Cy Jung, dans un triple salto littéraire, nous propose non seulement d’admirer une fleur de courgette, belle certes (c’est ce que mon œil prosaïque y voit), mais aussi d’y voir de nouveau le gastéropode qui ne serait en fait que la représentation transcendée de l’écrivaine elle-même.
    Là, c’en est trop !! Cet exercice littéraire requiert trop d’imagination.
    Gertrude Stein, dans une citation célèbre*, disait : « a rose is a rose is a rose !!! »
    Oserais-je la paraphraser et dire que, grâce au mystère de la littérature qui nous fait prendre des fleurs de courgettes pour de belles écrivaines, « Un escargot est une fleur de courgette est une belle écrivaine » ?
    Osons donc :
    Un escargot (invisible, mais néanmoins présent), est une fleur de courgette est une belle écrivaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *