201204_51

Carnet de correspondance de Faustine, élève de petite section maternelle.

« Madame, monsieur,
« Dans le cadre des programmes ministériels, notre classe ira visiter le musée Carnavalet jeudi prochain. Merci à vous d’en signer l’autorisation pour votre enfant.
« La maîtresse, madame T. »

« Madame,
« Nous sommes allées avec ma femme visiter ce musée très récemment. Nous n’avions, fort heureusement, pas emmené les enfants. Que de choses horribles avons-nous vues ! Des scènes de guerre, avec des corps décharnés et morts. Des scènes où l’on voit des énergumènes se rebeller contre l’ordre public. Et tant de portraits de femmes nues, d’enfants dévêtus, certains dans les bras d’hommes à la mine sans ambiguïté. De la pédophilie à tous les étages ! Le tout étant paraît-il de l’art. C’est scandaleux !
« Non madame, Faustine ne verra pas cette débauche de violence et de pornographie ! Faustine est encore un bébé. C’est notre devoir de la protéger contre cette école qui veut la pervertir. Nous allons porter plainte. L’école ne doit pas enseigner le sexe et la mort. Contentez-vous de lui apprendre à lire et à compter. Nous payons nos impôts pour cela, pas pour que vous l’emmeniez dans des lieux de dépravation.
« Monsieur C, le papa de Faustine. »

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *