201109_03

Le feu avait fini par laisser une drôle de trace dans la forêt. Il ne s’était pas propagé en ligne, comme il en avait l’habitude, sautant routes et crêtes au gré du vent et du relief. Non, il s’était comme promené, laissant les pompiers la lance pendante et le casque perplexe.
— Plein nord ! Il prend plein nord ! Sur deux voies parallèles.
Les camions étaient restés sur l’arrière. Les hommes couraient à la queue leu leu après les flammes comme s’il s’était agi d’un ballon de football que chacun voulait attraper.
— Il repart à l’ouest ! Plus épais.
Les hommes ajustèrent leur position. Les véhicules s’avancèrent un peu.
— Au nord encore ! Sur une bande plus large.
Mais qu’est-ce que c’était donc que ce feu ! Les pompiers couraient maintenant dans tous les sens.
— Il s’élargit ! Attention ! Il repart d’est en ouest ! Non ! Il remonte ! On dirait qu’il veut suivre le vallon, au sud… la plaine, au nord-ouest, le… Et merde ! Il fait chier ce feu. Qu’il fasse ce qu’il veut. On rentre.
— Ça va, chef ?
— J’ai dit, « on rentre ».
— Chef ?

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 201109_03

  1. Asl& dit :

    Je crois que la photo a été inversée, je suis moi-même à peine latéralisée…mais je pense que le double front vers le nord tourne à l’est plutôt qu’à l’ouest…
    Je souris, le bonhomme chef sur la carte du feu se dessine…on voit bien qu’il n’en peut plus à la fin !!! Plus qu’une seule hâte :le retour à la caserne aux parois…Bon je continue le délire dans ma tête ! Merci à vous deux !!!!!!!!!!!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *