201108_10

C’était dans la cour d’honneur, une nuit durant.
La veille, il y avait eu un orage et la représentation de la Nuit des rois avait dû être annulée. Le spectacle avait été reporté au lendemain, à 2 heures du matin, à la suite de Richard… II ou III, qu’importe le roi ! C’est la reine qui nous intéresse, celle qui porte les spectateurs toute la nuit, celle qui dévoile le soleil au petit matin, avec un café, des croissants et ce jour qui se lève, impérissable clarté, sur la pierre brute du Palais des papes.
La scène était vide, je crois. Quelque chose de japonais couvrait le mur du fond, celui qui porte des arcades et quelques minuscules fenêtres éparpillées, celui qui fait si peur et fascine spectateurs et comédiens. C’était peut-être un drapeau, des tentures. On observait le moindre mouvement. Attention ! Cela commence.
Si la musique est l’aliment de l’amour, jouez donc ; donnez-m’en jusqu’à ce que ma passion surchargée en soit malade et expire.
Et la nuit passe, avec son petit air de mistral, ses étoiles et toujours la reine, là, dans le coin, qui veille. L’heure des matines vient.
Et nous tâcherons de vous plaire tous les jours.
Nous tâcherons, dame reine, nous tâcherons.

Merci à Ariane Mnouchkine et à ses comédiens.
Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

2 réponses à 201108_10

  1. Merci, Cy Jung, d’avoir réactivé ce moment-là dans mon souvenir. Dans des temps où tant de choses portent à la morosité, à la médiocrité ?, vos « mots pour le dire », votre style portent à la sérénité joyeuse. Ce jour d’hui sera plus lumineux.
    Michèle Chazeuil

  2. Petit Mouton dit :

    Moi aussi je tâcherai de te plaire tous les jours Ma reine Cécylou ! 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *