201012_05

— Mark, chéri ?
— Oui ! Tu es déjà debout ? Il est tôt chez nous.
— J’avais envie de t’entendre.
— Il y a du retard. On est encore au sol. Tu me manques. Tu fais quoi aujourd’hui ?
— Il faut que je range la maison. J’ai fait des folies, en ton absence.
— Je m’en doute ! Je ferai sans doute un brin de sieste en arrivant ; j’ai un match ce soir.
— Tu ne peux pas dormir dans l’avion ?
— Je préfère tes bras.
— Ah ! Tu parles de ce genre de sieste…
— Attends ! On va décoller. Je dois couper mon portable.
— À tout à l’heure mon chéri, je t’aime.
— Je t’aime.
Quarante-cinq minutes plus tard, le vol 93 ne répond plus.
— Mark, chéri ?
— Je t’aime. Adieu.
— Mais tu… Mark ?… Mark ?… MARK ?
— … !

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 201012_05

  1. Hélène dit :

    Une nouvelle illustration de l’atmosphère délétère qui règne dans les avions.

Répondre à Hélène Annuler la réponse

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *