201010_10

On raconte qu’il est ressuscité. C’est une femme qui le dit, qui l’a vu. C’est d’autant plus difficile à croire. Mais deux soldats l’avèrent. C’est plus fiable. Ils disent qu’il était là, que tout était fermé, scellé. Et que cette femme est venue, avec une autre. Et qu’elle a crié. Ils sont allés voir et, en effet, il n’y était plus. C’est d’ailleurs assez ennuyeux. On le leur avait confié et force est de constater qu’ils n’ont rien pu faire. Comme s’il s’était envolé. Volatilisé. Personne ne peut croire à cette histoire-là. Et pourtant. Les cloches sonnent. Les œufs poussent sous les bosquets. Les lapins se figent en chocolat. Et les poules se croquent avec un bon café. Tout ça parce qu’une femme a crié ?
Oui, en quelque sorte. On peut d’ailleurs se demander ce qu’il se serait passé si elle ne s’était pas déplacée, avec sa copine. Peut-être que personne n’aurait su qu’il n’y est plus. Et tout ce qu’il a vécu, tout le mal qu’il s’est donné, personne n’y aurait cru. Il aurait été comme les autres, ni pire, ni meilleur et son père, qui sait, l’aurait peut-être renié. D’aucuns renient leur fils pour moins que cela. Mais son père, il aurait su même si personne ne savait.
Cela devient compliqué cette histoire. Résumons. Il meurt. Il ressuscite. Il monte au Ciel. Puis l’Esprit saint redescendant. Le tout en très peu de temps. On dirait le mouvement de la main de ma sœur dans la culotte d’un zouave. On dirait…
Blasphème !
Il y était. Il n’y est plus. C’est clair, non ? Et tant pis si cela ne l’est pas. C’est une femme qui l’a vu, plus vu. Une femme. Alors, pensez !

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 201010_10

  1. jeanne dit :

    toujours d’actualité ?
    sauf que nos morts meurent
    mais sont vivants dans notre… esprit ???

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *