201008_01

Porte d’Orléans. Je m’assois en face d’une jeune femme qui transporte un tabouret pliant. Sarah m’invite à faire attention. La jeune femme ramène son tabouret contre ses jambes. Sarah lui suggère de plutôt l’asseoir ouvert sur le siège libre à sa droite. Alésia. La jeune femme déplie le tabouret et l’installe. Mouton-Duvernet. Denfert-Rochereau. Personne ne réclame la place occupée par le tabouret. La jeune femme maudit l’amie qui le lui a donné. Je lui rétorque qu’il peut être très utile. Raspail. Elle le replie avec peine, le met debout contre elle. Sarah remarque qu’il fait une belle séparation. Vavin. Montparnasse Bienvenüe. Une dame prend la place. Saint-Placide. Je demande à la jeune femme si elle promène souvent son tabouret. Saint-Sulpice. Je lui raconte que moi, j’ai un Caddie. Sarah ajoute qu’il joue au foot avec Stepper. Saint-Germain. La dame hésite entre rire et fuir. Odéon. Le tabouret change encore de place. Je suggère qu’il pourrait servir à jouer au tennis. « Avec un ballon alors », répond la jeune femme. Saint-Michel. Elle trouve que c’est une bonne idée de trouver un partenaire de foot à son tabouret. Une chaise ? Trop convenu. Un tapis de gym ? Elle aime l’idée. S’il vole, elle pourrait partir en vacances avec. Cité. Je lui rappelle que pour décoller, il faut une lampe, et bien la frotter. Elle opine. Elle ira en chercher une au marché de Clignancourt. Châtelet. Elle craint que le tabouret et le tapis ne fassent trop de bruit et ne dérangent les voisins. Sarah la rassure. Son tabouret a l’air de savoir se tenir. Les Halles. Sarah descend. Étienne Marcel. La jeune femme dit qu’elle est déjà sortie hier et que son tabouret n’est pas content quand elle sort trop souvent. Réaumur-Sébastopol. Je lui souhaite une bonne soirée et de prendre soin de son tabouret. Je descends.

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à 201008_01

  1. paradisbulle dit :

    Moi j’ai un sac à dos que je ballade partout et parfois bien lourd.

  2. Isabelle dit :

    Oups ! Canapé, qui a déjà voyagé dans un utilitaire pour traverser le canal de l’Ourcq, a du coup eu envie de prendre le métro. Il sait que je ne peux pas trop bouger et ne vais pas reprendre le métro avant un moment, mais il trépigne.
    Puis, il me dit qu’il est content de rester, qu’il préfère cela à tout autre voyage, car il sait que j’ai besoin de lui pour les piqûres et les changements de pansements.

  3. paradisbulle dit :

    C’est un vrai bonheur ce canapé à deux c’est plus facile.
    Bon courage.

  4. Isabelle dit :

    Merci ! C’est vrai que c’est plus facile grâce, notamment !, à Canapé, Petit Mouton, Petit Koala…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *