200807_05

— S’il vous plaît ! Monsieur, madame, aidez-moi ! Please ! Bitte ! Παρακαλώ ! Il fait si froid. Ne partez pas. Je ne vais pas y arriver. Ne me laissez pas. J’ai juste besoin d’un petit coup de main, pour me lever. Seule, je ne peux pas. Aidez-moi. Vous êtes bigleux ou quoi ? Ça se voit, quand même, que je n’y arriverai pas. Soyez gentil. Vous ne pouvez pas me laisser comme ça. Je n’en peux plus ! Je vais crever si je reste là et ce sera votre faute, votre faute à tous ; ce n’est pas ma faute à moi. J’ai assez souffert comme ça. S’il vous plaît ! Madame. Monsieur. Vous, là ! Vous n’avez pas le droit de ne rien faire. Vous êtes lâche ! C’est trop dur pour moi alors que pour vous, ce n’est vraiment pas grand-chose ; il vous suffit de me tirer un peu. Je ne suis pas lourde, vous verrez ! Et je n’ai pas la galle. C’est dégueulasse de penser ça. Allez ! S’il vous plaît, aidez-moi : Dieu vous le rendra. Allez… Vous n’avez donc aucun cœur ? On voit bien que ce n’est pas à vous que cela arrive. Ni à vos enfants. Vous en foutez du monde. Je ne peux pas y croire, pas vous ? Allez ! S’il vous plaît ! Aidez-moi. Je ne demande pas la Lune ; juste un peu d’aide, une main pour me relever, une preuve de votre bonté. Je suis à bout ; vous comprenez ? Ne me laissez pas croupir sans bouger le petit doigt. C’est de la méchanceté pure ! Votre mépris est plus dur que tout. S’il vous plaît ! Aidez-moi à traverser. S’il vous plaît. Je ne sais pas nager…

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *