199511_12

Le plus délicat, dans la fabrication d’un philtre, c’est ce qui n’est pas écrit dans la recette.
Des philtres, il en existe de toutes sortes. Certains favorisent les bonnes actions, d’autres provoquent le pire et qui en boit peut être foudroyé, par l’amour ou par la mort, ou se retrouver couvert de pustules, d’une seconde peau en chocolat, affublé d’un tire-bouchon à la place du nez ou encore bégayer, rire, pleurer, jurer sans le souhaiter. Et tant d’autres choses… Il convient donc de faire attention, très attention. Un philtre ne se fabrique pas sur un coin de table et il convient d’en maîtriser les plus petits détails.
Prenons l’exemple du philtre d’amour, celui qui, versé dans n’importe quel breuvage chaud — nous avons bien dit chaud ! — fera de vous l’élu de celle ou celui qui le boira. Ce philtre-là se cuisine sur une base de bave de crapaud, bien sûr, à laquelle on ajoute un zeste de curcuma frais râpé, de la poussière d’ange déchu, des pétales de rose, de la cendre de sauge, une perle de cyprine, quelques poils de moquette d’un hôtel de passe et une larme de cérumen d’albinos pubère. On l’aura compris, la magie est dans le cérumen d’albinos pubère. Il n’en faut point trop, ni trop peu. On doit le chauffer au bain-marie dans la coque d’une noix de coco pour en enlever l’amertume et le doser avec la plus grande rigueur.
Quant à savoir où trouver un albinos pubère… Toute sorcière doit garder ses secrets.

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Une réponse à 199511_12

  1. JUNG Michèle dit :

    « La magie est dans le cérumen d’albinos pubère… ».
    « Cérumen » sonne dans mon esprit.
    Pour dire… « leur lenteur à s’en apercevoir montre quel cérumen les sépare de ce qu’ils entendent à ce qu’ils en fassent parabole. »
    Pour dire ?
    Non, pour répéter,
    comme l’écho,
    cette phrase de Lacan, lue dans « Autres Écrits ».
    Mais j’ai l’impression d’avoir enlevé toute poésie à la chose.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *