199502_01

Il y a des histoires que l’on perd, d’autres que l’on retient.
Il y a des histoires dont on oublie tout ; celle dont on n’oublie rien.
Il y a des histoires sans suite, des histoires sans fin ; des histoires dont on revient.
Il y a des histoires où l’on en bave, des histoires où l’on endure ; des histoires de chiens.
Il y a des histoires auxquelles on tient.
Il y a des histoires qui se plient en quatre quand elles n’explosent pas à la vue d’un bonheur qui vient.
Il y a des histoires qui font du bien.
Il y a des histoires que l’on pleure ou qui nous mettent en colère ; d’autres qui nous affligent ou encore nous détruisent ; des histoires de vaurien.
Il y a des histoires en forme de boule de gomme, de confettis multicolores ou de serpentins ; des histoires qui pètent ; des histoires qui volent ; des histoires qui rigolent ; des histoires où l’on se détient.
Il y a des histoires qui créent des liens.
Il y a des histoires où l’on rame, des histoires de galériens.
Il y a des histoires qui s’installent, d’autres qui s’étiolent ; des histoires où le plus simple est kafkaïen.
Il y a des histoires où l’on se soutient.
Il y a des histoires où l’on règle des comptes, des histoires qui disent combien.
Il y a des histoires que l’on aime, celle où tout convient.
Il y a des histoires… Viens !

Cy Jung®

Ce contenu a été publié dans Photocriture. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

4 réponses à 199502_01

  1. Voyages immobiles dit :

    Il y a des histoires qui se font et se défont … l’air de rien …
    Beau texte!

  2. paradisbulle dit :

    C’est toute mon histoire.

  3. Isabelle dit :

    C’est toute l’Histoire, somme de toutes les histoires.

  4. paradisbulle dit :

    C’est vrai ! Pourquoi serais-je différente des autres ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *